• Home
  • Comment analyser la solvabilité de son locataire ?

Comment analyser la solvabilité de son locataire ?

Investir dans l’immobilier locatif est un excellent moyen de se garantir une source de revenus stable et régulière. Il l’est encore plus quand vous arrivez à trouver des locataires exemplaires qui règlent toujours leur loyer et ceci à bonne date. Il est toutefois possible de garantir cela en veillant au prime abord à ce que ce dernier ait une bonne mensualité et ensuite à ce qu’il soit aussi solvable. Comment vérifier alors qu’une personne est bien solvable ou qu’elle ne l’est pas ?

S’assurer que le locataire possède une source de revenus conséquents

Avant tout, vous devez vous assurer que votre futur locataire à une source de revenus assez signifiant pour payer des loyers. Vous pouvez toujours contacter Check&Rent pour demander un diagnostic de capacité locative sur les locataires avant de signer le bail. Cela consiste à enquêter sur le prétendant à la location de votre bien immobilier pour connaître combien il gagne en argent chaque mois. 

A lire en complément : Plan épargne retraite sur mesure : un choix avec différents avantages

Cette information est très importante pour savoir si vous serez en mesure de toujours percevoir vos loyers à temps ou pas. Ce diagnostic passe par les renseignements sur le métier du locataire. Les spécialistes de ce diagnostic seront encore capables de s’informer sur son statut au sein de l’entreprise qui l’embauche et sur les primes et privilèges dont il jouit. En plus de cela, il y a encore les revenus secondaires qui sont pris en compte pour déterminer la capacité locative d’une locataire. 

Toutes ces informations réunies peuvent déjà donner une certaine idée sur le revenu net de la personne à qui vous avez affaire. En dernière étape, il va falloir faire un rapprochement de ces revenus avec la valeur nette du loyer à payer. Il est crucial que cette valeur fasse au maximum le tiers de la totalité des revenus. Ainsi, vous êtes sûr que le locataire a une bonne marge pour pouvoir s’acquitter de son loyer. 

Lire également : Les étapes clés du diagnostic immobilier expliquées

Vérifier la stabilité financière du futur locataire

En deuxième étape, pour analyser la solvabilité d’un locataire, il faut vérifier sa stabilité financière. La quantité d’argent qu’il gagne de façon mensuelle n’aura plus aucune importance s’il n’a pas de stabilité. Pour cela, il vous revient de considérer les dépenses qui s’imposent à lui dans son quotidien. Tout cela sera déduit du revenu net afin de savoir combien il lui reste à chaque fois pour payer son loyer. 

Il est évident qu’un locataire vivant au-dessus de ses moyens ne peut pas avoir une bonne solvabilité. N’oubliez pas aussi de prendre en compte le nombre de personnes qui sont à sa charge. En calculant la somme que lui revient l’entretien de chacun, vous aurez probablement une idée de plus en plus claire sur sa capacité de solvabilité. Aux termes de toutes ces investigations sur un prétendant, vous serez en mesure de décider judicieusement si vous voulez lui accorder le bail ou pas.